Views
3 years ago

N° 5 / 2019

  • Text
  • Curcuma
  • Dentaires
  • Plantes
  • Seche
  • Baignade
  • Veineux
  • Salutaire
  • Confort
  • Soignes
  • Faim
  • Estivale
  • Consoude
  • Medicinales
  • Ronflements
  • Acne
  • Punies
  • Fer
  • Peau
  • Asexuee
ÉDUCATION ASEXUÉE | NUTRITION POUR SOUTENIR LA PEAU | TRAITEMENT PAR LE FER | BLESSURES PUNIES | ACNÉ | RONFLEMENTS | PLANTES MÉDICINALES | RACINES DE LA CONSOUDE | LÉGÈRETÉ ESTIVALE | DIMINUER LES SENSATIONS DE FAIM | GEL À L’ARNICA | PIEDS SOIGNÉS | CHAUSSURES DE CONFORT | BIÈRE SALUTAIRE | MONTRES D’APPEL D’URGENCE | PROBLÈMES VEINEUX | BONNE BAIGNADE | BOUCHE SÈCHE | POMMADE SOINS ET SPORT À BASE DE PLANTES | IMPLANTS DENTAIRES | POUVOIR CURATIF DU CURCUMA | TROUBLES DIGESTIFS | NUTRITION EN PROFONDEUR POUR LA PEAU | MAUX DE DOS | SOLITUDE | SOMMEIL REPOSANT | STICKS FER | SELFIEMANIA | PRÉSERVATEURS DE JEUNESSE | EN UN MOT | MILLEPERTUIS OFFICINAL | CONCOURS DU JUBILÉ | L’OEIL SEC | MALADIES DE CIVILISATION | BOUILLON – PLUS QU’UNE SOUPE | CYSTITE SANS ANTIBIOTIQUE | INCONTINENCE URINAIRE | COMPLÉMENTS PROTÉINIQUES VÉGAN | INCONFORT VAGINAL | PENSER POSITIVEMENT | HOMÉOPATHIE ET PHYTOTHÉRAPIE

Si les limites

Si les limites disparaissent, une masse (d’adeptes d’une équipe de foot, pour donner un exemple) se forme avec laquelle personne ne peut communiquer. Bien que de telles expériences de dissolution des limites puissent être extatiques pour les participants, elles ne sont pas aptes à vivre durablement. … et le noyau de la personnalité Les humains sont des êtres beaucoup plus complexes que les plants de maïs. Ils peuvent faire preuve d’empathie au-delà de leurs limites. Mais même ici nous n’allons pas dissoudre les limites. Nous restons les mêmes à l’intérieur, dans notre noyau. De grandes difficultés, voire des perturbations menacent quand l’image de soi et l’estime de soi disparaissent, quand quelqu’un ne sent plus ses limites physiques ou quand sa confiance s’effondre au-delà de son noyau interne. Intérieurement, nous nous confrontons toujours – au plus tard à l’âge de la maternelle – à ce noyau de la personnalité: qui suis-je? Le moment choisi coïncide avec la prise de conscience, qui n’est pas la même d’un enfant à l’autre, d’être un garçon ou une fille. Nous nous en rendons compte en nous regardant dans un miroir. En tant qu’être double, spirituel et physique, nous sommes confinés dans notre corps. Notre comportement et notre pensée sont en grande partie contrôlés par les hormones. Nous sommes et nous évoluons dans ces limites, la recherche sur le comportement et le cerveau nous le rappelle. Nous ne sommes toutefois pas complètement prisonniers de notre corps, nous pouvons dépasser nos limites. En outre, notre conscience et notre environnement influencent notre corps: l’imagination, les substances (nourriture, médicaments, drogues), les normes et autres idées affectent notre comportement. Elles influencent aussi la distribution ou la rétention d’hormones. Toutes ces influences s’effondrent physiquement si nous détruisons les limites, psychologiquement si nous les refusons. Il existe actuellement des tendances sociales à ne pas saisir certaines limites, dont la différence des genres. Ces limites sont en partie activement niées, en partie ignorées peu consciemment. En fait, même dans la nature, il n’y a pas que l’un ou l’autre: la démarcation entre homme et femme varie d’une personne à l’autre. Et il y a des formes hybrides qui sont difficiles à classer; pourtant ce dernier groupe constitue une exception. À la base il y a toujours le fait biologique que seules les femmes peuvent donner naissance à des enfants et que seuls les hommes peuvent les engendrer. Ce fait déstabilise les hommes; seront-ils remplacés – quel excellent modèle d’affaires! – par une banque de sperme et mis à l’écart à cause du droit des femmes à disposer de leur propre corps? En attendant, la norme biologique, c’est-à-dire la grande majorité des personnes, est féminine ou masculine. Asexuation? Une tout autre affaire est ce que nous associons socialement à cette dualité. Les normes comportementales sont largement artificielles. Les garçons et les filles apprennent en général très tôt que seules les filles pourront porter des enfants dans leur ventre. Le rôle des garçons reste un secret pour beaucoup d’entre eux. À partir de ce germe, la recherche d’une vie adéquate se développe dans l’imagination de l’enfant. Les filles restent peut-être plus tranquilles, car elles connaissent leur valeur; les garçons sont contraints d’aller le chercher à l’extérieur. Tous deux sont cependant mieux lotis s’ils acceptent leur genre respectif comme un fait. L’éducation peut y contribuer ou y faire obstacle. Chaque enfant se pose des questions; dois-je me laisser réduire à un rôle de genre (comme dans certaines cultures encore aujourd’hui et chez nous jusqu’à plus de la moitié du siècle dernier pour les citoyennes)? Puis-je devenir différent? Comment? Est-ce possible d’entreprendre une transformation biologique? Est-ce que je veux changer les rôles sociaux, les ignorer, me rebeller contre eux ou me soumettre? Beaucoup de garçons et de filles rêvent précocement d’être du sexe opposé: l’envie de grossesse est certainement aussi courante que l’envie de pénis. Très souvent, les adolescents ne savent pas s’ils sont heureux de leur genre ou s’ils peuvent le devenir: à l’ère de l’abolition des rôles et de l’image de soi, qui ressemble au stade de chrysalide du papillon, le rapport au corps biologique est modifié. Tout est possible dans l’imagination humaine; dans la nature humaine l’asexuation n’est qu’une exception qui confirme la règle. Fifi Brindacier La véritable – ou présumée – disparition des attributs des rôles sociaux a plongé les éducateurs dans l’incertitude. Ce qui était clair pour tout le monde il y a quelques décennies n’est plus valable. Dans la discussion sur le genre, les niveaux sont malheureusement souvent mélangés. Certains ne l’ont pas remarqué, d’autres ont délibérément attaqué la démarcation naturelle. Mais cette limite biologique entre les sexes ne peut disparaître, elle ne peut qu’être niée, et du coup, c’est un problème sociétal. Les filles et les garçons devraient pouvoir vivre leur conception de la vie sans que leur identité de genre soit remise en question. Au sein de leur identité de genre, il existe – par bonheur pour le développement de l’humanité – des tendances, des préférences et des modèles de comportement très différents. Les modèles de rôles – pour les filles et 8 Pharmacie chez soi 5-2019

Acné : nouvelle … approche contre les boutons Plus de 80% des adolescents et près de 25% des adultes souffrent d’acné ou de comédons. Il est intéressant de savoir que le simple point noir ou bouton blanc peut évoluer en un stade acnéique plus sévère si les facteurs de risque ne sont pas contrôlés. En fait, la fermeture du pore, l’augmentation de la sécrétion de sébum et une bactérie pathogène (P. acnes) responsable de l’infection du bouton sont les trois acteurs principaux. Tant que l’acné reste à un niveau léger à modéré, la plupart des dermatologues préfèrent ne pas intervenir avec une médication lourde, qui a aussi ses effets indésirables. Mais voilà, ne rien faire peut conduire à une aggravation, mais engendrera surtout une perte de confiance en soi et donc un mal-être important autant psychologique que social. De l’intérieur et de l’extérieur La gamme Zactigis Skin a été développée pour vous aider à contrôler l’acné de l’intérieur et de l’extérieur. Le premier produit, Zactigis SkinCTRL, grâce à la lactoferrine et d’autres ingrédients, permet d’agir sur les principaux facteurs responsables de l’acné; ce produit unique sous forme de gélules contrôle autant les pathogènes (P. acnes) à l’intérieur du bouton que la sécrétion du sébum, réduit ainsi l’inflammation et aide au rétablissement des fonctions cutanées. Zactigis SkinSoap est un savon avec lactoferrine à utiliser pour l’hygiène externe durant la phase acnéique. Il permet d’hydrater correctement la peau, évitant ainsi une augmentation de la sécrétion de sébum par effet rebond, mais contrôle aussi, sur la peau, la bactérie responsable de l’infection des boutons et évite que d’autres pores cutanés soient contaminés. Et quand l’équilibre est rétabli ou pour toute personne à la peau sensible, Zactigis Skin- Foam est le savon idéal qui permet de maintenir en tout temps l’équilibre cutané tout en nettoyant correctement la peau. Tous ces produits ont été développés en Suisse en sélectionnant des ingrédients les plus naturels possibles, bio pour la plupart, et ce, dans un esprit de simplicité d’utilisation, mais aussi d’efficacité optimale et sans effets secondaires. Ils sont disponibles dans toutes les pharmacies et drogueries. Exigez donc Zactigis en Suisse! www.zactigis.ch Tirage au sort Nous tirerons sort cinq gagnants qui recevront les trois Tirage au sort Zactigis Skin produits Zactigis Skin gratuitement. Tous les autres participants recevront Nous tirerons un bon de au réduction sort 5 gagnants pour un achat qui en recevront ligne. les 3 Nom, produits prénom Zactigis Skin gratuitement. Tous les autres participants recevront un bon de réduction pour un Rue, achat n° en ligne. NPA, Envoyez lieu un e-mail avec vos coordonnées et votre E-mail année de naissance à Année service@schweizerhausapotheke.ch de naissance Envoyez (Concerne: le coupon Zactigis à: Pharmacie Skin) chez soi, «Zactigis Skin» Könizstrasse 25, 3008 Berne / Commande par courriel: service@schweizerhausapotheke.ch Date limite d’envoi le 22 août 2019. (Concerne: Zactigis Skin) Retournez ce coupon d’ici au 22.8.2019. 5/19 Pharmacode 7598058 Troubles de la vessie? Pour prévenir et réduire les troubles de la vessie Dispositif médical pour le traitement des troubles de la vessie et des voies urinaires par la fixation du D-mannose sur les bactéries responsables de l’infection En prévention et en cas de crise. Emballage de 30 sticks en vente dans les pharmacies et drogueries. www.phytopharma.ch Pharmacie chez soi 5-2019 9

Nos Magazines