Views
4 years ago

N° 6 / 2017

  • Text
  • Chez
  • Pharmacie
  • Enfants
  • Peuvent
  • Ainsi
  • Faire
  • Lors
  • Toujours
  • Souvent
  • Produits
UNE AFFAIRE DE COEUR | COMMENCER LA JOURNÉE EN BONNE SANTÉ | LE MIEL DE MANUKA | SAGESSE DE L`ÂGE | CARENCE EN VITAMINES | CERVEAU OUR COEUR | CURCUMA | PARTIR AVEC SON CHIEN | LEVER LE PIED | DES PERSONNES PARTICULIÈRES | LE DIABÈTE ET LES PIEDS | L`ARONIE | LA MOBILITÉ À DOMICILE | ÉCOLE DE LA VIE | VITAMINES NATURELLES POUR LES ENFANTS | PETITS PROBLÈMES VAGINAUX | L`INCONFORT ANAL | DES TROUBLES DIGESTIFS | LA RÉVOLUTION DU CANCER | TROUBLES DU SOMMEIL DANGEREUX | VIVRE DE FACON SENSUELLE ET INTÉRESSANTE | DIFFÉRENTES CAUSES ET DIVERS SYMPTÔMES | LES PERSONNES ÂGÉES, L`ARGENT ET LES JEUNES | ALARME AUS POUX

La révolution du cancer

La révolution du cancer Un livre passionnant sur le traitement homéopathique du cancer Le cancer du pancréas fait partie des sortes les plus agressives de cancer; lors du traitement habituel, les chances de survie se situent entre 5 et 8%. Lors d’un traitement standardisé purement homéopathique selon le protocole Banerji par contre, la probabilité qu’un patient atteint du cancer du pancréas soit encore en vie quatre ans plus tard est de 90%, selon des statistiques incontestables. Dans d’autres formes de cancer également, on enregistre des taux de survie beaucoup plus élevés que ce n’est le cas lors d’un traitement de la médecine de Faculté; ce traitement est adapté à la forme du cancer et non prioritairement au patient. En outre, la thérapie homéopathique n’a pas d’effets indésirables et son coût ne représente qu’une parcelle de celui des opérations, des chimiothérapies et des radiothérapies. Des succès prouvés depuis longtemps déjà Ce qui semble être un conte de fées n’étonne que parce que presque personne n’en avait entendu parler récemment dans notre pays. Car les traitements homéopathiques réussis des Qualité dans la naturopathie et la thérapie complémentaire En tant que plus importante association de thérapeutes complé mentaires et de praticiens de la médecine alternative, la NVS (Association Suisse en Naturopathie) à Herisau représente non seulement des méthodes ou des branches particulières mais aussi l’ensemble des praticiens des médecines complémentaire et alternative. Afin de devenir membre A de la NVS, les praticiens doivent remplir les exigences élevées de la SPAK (label de qualité de la NVS). Ils se soumettent aux lignes directrices de déontologie formulées par l’association. Les praticiens de la médecine complémen taire et alternative qui sont membres A de la NVS se trouvent sur le web sous naturaerzte.ch. cancers, selon le protocole Banerji, existent en Inde depuis 80 ans. L’Inde est le pays du monde où l’homéopathie est la plus largement répandue. Dans ce pays, environ 270 000 médecins pratiquent l’homéopathie, parmi eux se trouvent les médecins de la famille Banerji. Il y a 20 ans déjà, les oncologues américains ont été mis au courant des guérisons presque incroyables que cette famille obtenait chez les patients atteints de cancer. Ils ont demandé à ceux-ci de leur fournir des documents. En 1997, les Banerji ont transmis des preuves aux médecins et aux scientifiques américains. La grande quantité de données fournies fit que ceux-ci arrivèrent en 1999 à la conclusion indubitable que la méthode était efficace. Ensuite, les recherches ont été intensifiées. Il existe dorénavant une impressionnante banque de données comprenant plus de 40 000 cas de cancers de toutes sortes Nanomédecine efficace Le livre en allemand Die Krebsrevolution. Wege aus der Angst durch integrative Medizin (La révolution du cancer. Sortir de la peur par la médecine intégrative) du médecin espagnol Miguel Corty Friedrich, a été édité l’automne dernier par Europa Verlag. Corty ne révèle pas seulement des chiffres et des faits impressionnants mais donne aussi une explication possible du principe actif des substances homéopathiques. Il se réfère aux travaux d’un autre Indien, le D r E. S. Rajendran, qui a pu démontrer avec un schéma et un microscope électronique à transmission que des substances homéopathiques présentent des structures et des caractéristiques spécifiques à l’échelle nanométrique. En d’autres mots: malgré ce qui serait attendu en fonction des probabilités statistiques, même des substances homéopathiques hautement diluées contiennent – de manière non linéaire – des composants de la substance initiale de la grandeur d’une particule visible. Cela signifie que c’est possible que davantage de nanoparticules se trouvent dans une solution hautement diluée que dans une solution moins diluée. Il est intéressant de constater que l’on ne trouve pratiquement pas de particules dans des dilutions non utilisées dans l’homéopathie (D11, D13 ou D31). Réguler au lieu de détruire Ces nanoparticules homéopathiques ont de toute évidence la capacité de rééquilibrer l’organisme de manière naturelle et sans effet secondaire, et même d’influencer les gènes dans le sens de l’épigénétique. Ceci contrairement aux nanoparticules que la médecine de Faculté utilise maintenant aussi pour le traitement des cancers. Celles-ci ont une influence nanotoxique et présentent de forts effets secondaires – comme les autres méthodes thérapeutiques de la médecine oncologique établie. Tandis que la médecine de Faculté vise à détruire les cellules cancéreuses et prend en compte de grands dommages collatéraux en altérant un système immunitaire déjà affaibli, la médecine homéopathique arrive, sur la base du protocole Banerji, à intervenir en régulant l’organisme et provoque une guérison durable en restaurant même des tissus endommagés par le cancer. Vous en apprendrez davantage en lisant le fascinant ouvrage de Miguel Corty Friedrich ainsi que l’article détaillé en allemand sur le site www.nvs.swiss, NVS-Magazin. Dr. oec. Hans-Peter Studer est économiste, formateur et auteur. Ses intérêts se concentrent sur le monde ambiant et la santé publique. 42 pharmacie chez soi 6-2017

Troubles du sommeil dangereux Le grincement des dents et le ronflement sont parmi les principales causes de troubles du sommeil. Depuis 20 à 30 ans, nous savons que grincer des dents et le ronflement peuvent avoir des conséquences néfastes graves. De nombreuses études dans de nombreux pays ont montré que, par exemple, les grincements de dents (bruxisme) sont désagréables pour le partenaire de lit non seulement, mais que la personne touchée souffre de dommages irréparables pour la santé. Dents ébréchées, cassées ou déchaussement des dents, inflammation de gencives qui peuvent conduire à la perte des dents, usure de l’articulation temporo-mandibulaire, maux de dents, maux de tête, migraine, acouphènes, troubles de la vision, douleurs musculaires et le déplacement des vertèbres cervicales – pour ne citer que quelques-uns. Les prévisions attendues pour la santé des gros ronfleurs sont encore plus terrifiantes. Bien que le ronflement ne soit pas dangereux en soi, il a néanmoins des conséquences souvent fatales pour les relations interpersonnelles dans une communauté. Le grand danger pour la santé physique et mentale des ronfleurs sont les arrêts respiratoires, l’apnée du sommeil. Des études récentes ont montré que plus de 60% des personnes qui souffrent d’apnée obstructive (SAOS) ne sont pas diagnostiqués et donc pas traités. On parle du syndrome d’apnée du sommeil quand les voies respiratoires supérieures se ferment pendant au moins dix secondes et plus de dix fois par heure. Le cerveau répond à la teneur en oxygène en baisse: le cœur bat plus vite, et la personne glisse du sommeil profond dans un sommeil plus léger où les muscles se tendent et les voies respiratoires s’ouvrent. Si l’on ne parvient pas à la phase de sommeil profond pendant des mois ou des années, on est constamment fatigué et développe un risque accru de maladies cardio-vasculaires et de maladie d’Alzheimer. Médecins, dentistes et spécialistes du sommeil recommandent tous de commencer immédiatement un traitement efficace pour les symptômes décrits. Chez les patients qui souffrent de bruxisme, généralement une gouttière ou orthèse occlusale, laquelle empêche les dents d’entrer en contact, est utilisée. Pour empêcher le ronflement rythmique ou l’apnée du sommeil, un dispositif d’avancement mandibulaire, la gouttière de protrusion, est prescrit dans la plupart des cas. Cependant, la production de ces dispositifs intraorale individuelle est complexe et donc coûteuse. Depuis plusieurs années, la société suisse W3 Solutions propose, comme alternative, des gouttières contre les grincements de dents et du ronflement / apnée du sommeil, qui peuvent être facilement adaptées sans le concours de spécialistes. Les études détaillées de ces produits ont confirmé le même effet thérapeutique que celui offert par des gouttières adaptées sur mesure. Disponible dans les pharmacies et drogueries. www.w3.solutions Le bon choix contre les douleurs. En cas de douleurs articulaires et musculaires • apaise les douleurs • inhibe les inflammations • désenflant Ceci est un médicament autorisé. Lisez la notice d‘emballage. Vente en pharmacies et drogueries. Iromedica SA, St-Gall Pharmacie chez soi 6-2017 43

Nos Magazines