Views
4 months ago

N° 4 / 2022

  • Text
  • Chez
  • Pharmacie
  • Peuvent
  • Ainsi
  • Peau
  • Traitement
  • Souvent
  • Pieds
  • Faire
  • Pendant
ASSISTANTS SUR QUATRE PATTES | POUR UNE FONCTION NORMALE DES OS | UNE BONNE AUDITION | BLESSURES PUNIES | TROUBLES VEINEUX? | POIVRE, CHIA ET CIE | PLUS DE MOBILITÉ | QUAND LA VIE COMMUNE DEVIENT ÉTROITE | PLUS D’ÉNERGIE | GEMMOTHERAPIE, GUI | SOIN INTIME | DES PIEDS VIGOUREUX | DES GENOUILLÈRES MÉDICALEMENT | LE VÉRITABLE ENCENS | CYSTITE – TYPIQUEMENT FÉMININE? | 30 ANS DE PROTECTION SOLAIRE | EN CAS DE CORS AUX PIEDS | TROUBLES DIGESTIFS | UN APPORT OPTIMAL POUR LES PERSONNES ÂGÉES | ALOE VERA | POUR UNE MEILLEURE FONCTION HÉPATIQUE | HISTOIRE DE L’HYGIÈNE CORPORELLE | AVEC PLUS DE FORCE CONTRE LES POLLENS | EN CAS DE BOUTONS | LA CONSOUDE EST EN FLEUR | BÉBÉS ET ANIMAUX | PLANTE MÉDICINALE BOSWELLIA | À VOS TOPPINGS | REMÈDE MIRACLE CONTRE L’OUBLI? | POUR LE FONCTIONNEMENT NORMAL DU CERVEAU | VOYAGES SANS INCONFORT | EN UN MOT | SOIN ANTI-AGE | SELS DE SCHÜSSLER EN CAS DE PROBLÈMES MUSCULAIRES | EN CAS DE SÉCHERESSE VAGINALE | LÂCHER PRISE | L’ERREUR EST HUMAINE | DÉCONNECTER PLUS FACILEMENT | GRINCEMENTS DE DENTS | ÉVITER DE METTRE LES PIEDS DANS LE PLAT | YOGATHÉRAPIE: LA CLÉ DE LA SANTÉ | PROTÉGEZ ANIMAUX DES TIQUES | POUR LA SANTÉ DU NEZ ET DES OREILLES | GEMMOTHERAPIE, LA FRÊNE COMMUN | POUR TOUS LES MAUX BUCCAUX | POUR MAÎTRISER VOTRE ÉQUILIBRE ACIDOBASIQUE | RECETTE | FIXATION COIFFANTE NOURISSANTE | BOOSTER DU SYSTÈME IMMUNITAIRE

Bébés et animaux La

Bébés et animaux La conseillère en psychologie animale Verena Grünig explique, dans l’interview qui suit, ce que les futurs parents doivent savoir s’ils veulent acquérir un animal de compagnie. Comment les futurs parents peuvent-ils préparer leur animal à l’arrivée d’un bébé? Il vaut mieux réfléchir très tôt à ce que signifie la naissance du premier enfant pour l’animal. Le chien et le chat représentaient-ils tout pour le couple et se voient-ils subitement chassés de leur trône? C’est surtout dans ce cas qu’il est important de bien préparer l’animal aux changements. Si les futurs parents ne veulent pas que l’animal ait accès à la chambre des enfants, celle-ci devrait déjà lui être interdite pendant la grossesse. Ainsi, le chien ou le chat pourra progressivement s’adapter aux nouvelles règles. L’animal ne doit pas être spécialement gâté pendant cette période, en pensant qu’ensuite, on n’aura plus beaucoup de temps à lui consacrer. Bien au contraire: l’animal doit apprendre très tôt, de manière amicale mais ferme, qu’il y a certains moments où l’on ne s’occupe pas de lui. Quelle est la meilleure manière de faire accepter le nouveau-né au chien ou au chat? On se rend compte alors de l’utilité d’avoir profité de toutes les occasions pour habituer le chien ou le chat aux enfants et surtout aux bébés. Il n’est pas inutile de rapporter de l’hôpital un vêtement porté par le bébé pour que l’animal puisse le renifler. En rentrant à la maison, j’ai toujours montré notre bébé à nos animaux, calmement et de près. Même si les animaux ne comprennent pas tous les mots, je leur ai toujours expliqué que le petit faisait maintenant partie de la famille. Il faut qu’ils ressentent ce message. Il est important que les parents restent calmes lors de la première rencontre, car la nervosité peut se transmettre à l’animal. Que peuvent faire les propriétaires d’animaux pour s’assurer que le chien ou le chat ne fasse pas preuve de jalousie? Le plus simple est de conserver autant que possible le quotidien habituel des animaux. Si un ton affectueux était usuel pour l’animal domestique, il n’est pas étonnant qu’il se sente interpellé par les paroles tendres des parents envers leur bébé. Comme pour un grand frère ou une grande sœur à l’arrivée d’un bébé, il faut se mettre dans la situation de l’animal. Un regard amical, un mot d’encouragement ou une brève caresse l’aidera à ne pas se sentir exclu pendant les soins du bébé. Même si les jeunes parents sont souvent fatigués au début, l’animal domestique mérite de recevoir de l’affection, de temps en temps. Pourquoi les parents ne devraient-ils jamais laisser leur bébé seul avec leur animal domestique? Non seulement les bébés, mais aussi les petits enfants ne doivent jamais être laissés seuls avec un animal! Il faut y penser à chaque fois que quelqu’un sonne à la porte et agir en conséquence! Les enfants et les animaux sont imprévisibles, des malentendus peuvent rapidement se créer. De petits enfants peuvent serrer l’animal et lui faire mal. Même si un chien ou un chat s’attache rapidement à la progéniture humaine, le bébé et l’animal ne doivent jamais être laissés sans surveillance. Un bébé qui pleure peut réveiller d’abord l’instinct protecteur du chien. Mais si le bébé n’arrête pas de pleurer, le chien se trouvera dans une situation stressante et il pourra réagir de façon agressive. Beaucoup d’enfants souhaitent avoir un animal de compagnie. À quoi les parents doivent-ils penser avant l’achat? Je déconseille l’acquisition si l’un des parents n’est pas conquis par l’animal. Les animaux ont leur propre personnalité et ne sont pas de simples jouets pour les enfants. C’est une grande tâche et un engagement que d’élever un animal de la manière la plus adaptée à son espèce. Il faut se renseigner sur ses besoins afin qu’il puisse vivre son comportement inné le mieux possible. L’élevage d’animaux représente non seulement beaucoup de joie, mais aussi du travail, du temps et de l’argent. Beaucoup d’animaux vivent longtemps. Il faut également bien s’en occuper quand le grand enthousiasme initial des enfants cède la place à d’autres intérêts. Susanna Steimer Miller Verena Grünig Lic. phil., conseillère diplômée en psychologie animale I.E.T. Contact: verena@grunig.com, 052 625 64 44 30 Pharmacie chez soi 4-2022

Boswellia: une plante médicinale de longue tradition Une résine précieuse, mieux connue sous le nom d’encens, est extraite de l’arbre du boswellia appartenant à la famille des balsamacées. En Inde, l’extrait de boswellia est utilisé depuis des millénaires dans la médecine ayurvédique comme remède pour traiter les maladies articulaires. Les boswellias poussent dans différentes parties du monde. Le boswellia serrata et le boswellia sacra sont les espèces les plus importantes. Le boswellia serrata est un arbre de taille moyenne avec une couronne étalée à plat et surtout originaire de l’est de l’Inde. Le boswellia sacra, plus petit et très ramifié, se trouve en Somalie du Nord, en Oman et au Yémen. L’encens est utilisé depuis l’Antiquité à des fins thérapeutiques dans différentes cultures, mais on le fait aussi brûler lors de cérémonies religieuses; dans de nombreuses cultures, l’encens était considéré comme un produit de luxe au même titre que l’or et la myrrhe. Des papyrus décrivent 1500 ans avant notre ère déjà, comment la résine du boswellia était utilisée pour le traitement de maladies internes. Elle servait également à soigner les plaies. Dans la médecine ayurvédique, l’encens est utilisé dans de nombreuses maladies, par exemple pour les douleurs articulaires. De la sève à la résine Lorsque l’écorce et les branches sont coupées, une sève laiteuse s’en échappe. Elle est secrétée par l’arbre pour refermer les coupes. La sève sèche à l’air pendant des mois et se solidifie en grumeaux irréguliers et facilement cassables. La résine d’encens se présente sous forme de gros grains et de morceaux. Les couleurs varient du brun-jaune translucide au brun rougeâtre. L’encens indien (boswellia serrata) est récolté deux fois par an, en mars et en juin. On peut obtenir environ un kilo de résine par an et par arbre. Effet des acides boswelliques L’encens indien est composé d’environ 60 % de résine qui, en plus d’huiles essentielles et de polysaccharides, contient de précieux acides boswelliques, importants pour l’usage médical. Les acides boswelliques peuvent influencer le développement de réactions inflammatoires dans l’organisme. Depuis plusieurs années, l’effet des acides boswelliques a été scientifiquement examiné de manière plus intense. La coopérative scientifique européenne de phytothérapie (ESCOP) reconnaît le boswellia pour le traitement de la douloureuse arthrite articulaire et pour le traitement symptomatique de maladies intestinales inflammatoires comme la colite ulcéreuse et la maladie de Crohn. Des études cliniques rapportant des résultats positifs sont désormais disponibles. En cas d'arthrite du genou ... Une étude à laquelle ont participé 48 patients souffrant d’arthrite du genou pendant 120 jours a montré une amélioration significative de la mobilité du genou par rapport au placebo. Le soulagement de la douleur et une réduction de la raideur articulaire en étaient responsables. Les améliorations ont également été constatées dans les radiographies. En outre, l’effet anti-inflammatoire dans le sang était détectable. ... et arthrose du genou Une étude avec des participants souffrant d’arthrose du genou est arrivée aux mêmes conclusions. Les participants qui ont pris des préparations de boswellia ont évalué leur douleur au genou à 23 points sur une échelle de zéro (pas du tout de douleur) à 100 (la pire douleur possible); les participants du groupe placebo en revanche ont indiqué 40 points. L’amélioration des douleurs peut avoir un impact sur la vie quotidienne. Asthme et diabète D’autres études ont montré un effet positif sur des patients asthmatiques et sur des patients diabétiques. Chez les patients asthmatiques, les symptômes et la fonction pulmonaire se sont améliorées grâce au boswellia. Chez les patients diabétiques, traités avec le traitement standard Metformin, on a observé une réduction significative du taux de glycémie à jeun, du cholestérol et de l’insuline dans le sang en comparaison au groupe placebo au bout de douze semaines. En Suisse, les produits contenant du boswellia sont disponibles en tant que compléments alimentaires. Susanna Steimer Miller Pharmacie chez soi 4-2022 31

Nos Magazines